top of page

Les technologies et vos jeunes: comment se "cybersécuriser"?


*Article rédigé par Shelby Bérubé, Stagiaire finissante au Baccalauréat en Travail Social à l’UQAR (campus de Lévis) et intervenante à l’ABRIS du gameur*


Depuis la pandémie, nous avons changé radicalement nos habitudes de consommation, notre mode de vie et surtout notre façon d’utiliser les technologies ou plus précisément tout ce qui concerne les écrans et internet. Pensez-vous être devenus accros et surtout dépendants de ces outils ? Pouvons-nous vivre sans toute cette technologie ? Et qu’en est-il de vos enfants?


Cybersécurité


Saviez-vous que depuis 2020, les paramètres de confidentialité de plusieurs applications ont été modifiés? En effet, nous devrions nous méfier de plusieurs d’entre elles. D’ailleurs, 15 applications ont été répertoriées par un service de police en Floride aux États-Unis comme véhiculant des messages haineux ou encore comme étant des endroits propices au recrutement pour les proxénètes ou les prédateurs sexuels. Parmi les applications populaires chez les jeunes, Instagram est l’une des seules ayant un guide comportant des conseils de pratique pour les parents d’enfant de 13 ans et plus étant sur les réseaux sociaux.


Autre fait important, dans un sondage effectué en 2020, on rapportait que seulement 53% des parents vérifiaient la cote des jeux vidéo de leurs enfants. Selon vous, est-ce que ce pourcentage a augmenté ou diminué depuis? La question se pose! Pourtant, il est possible et facile de vérifier grâce à ESRB. Par exemple, saviez-vous que le jeu Grand Theft auto, qui se retrouve parmi les 3 jeux les plus populaires chez les 13 à 17 ans est en fait un jeux réservé aux 18 ans et plus? C'est en effet un jeu comportant entre autres de la violence et du contenu sexuellement explicite.


Cyberdépendance


Quelques faits en 2020 :

- 85 % des enfants et adolescents au Québec jouent à des jeux vidéo

- L’âge moyen des enfants et adolescents qui jouent à des jeux vidéo au Québec est de 12 ans

- Le temps de jeu moyen est de 14,5 heures par semaine chez les enfants et adolescents au Québec

- 80% des adolescents jouent plus depuis la pandémie

- 78% des adolescents trouvaient que le jeu vidéo les aidait à se sentir mieux pendant cette période où les sorties étaient restreintes.


Qu’en est-il aujourd’hui? Quand faut-il s’inquiéter pour nos jeunes?


Vous aimeriez avoir des réponses à ces différentes questions, vous avez des questionnements sur le fonctionnement des réseaux sociaux, sur comment protéger vos jeunes ou encore sur comment contrer la cyberintimidation. Je vous recommande de suivre mes ateliers pour en apprendre davantage! Joignez-vous à moi les samedis 4, 18 et 25 mars prochain sur Zoom pour mieux vous outillez et vous sentir à l’aise de naviguer dans l’univers des technologies.

En attendant, je vous recommande le site PAUSE pour vous permettre de décrocher quelques instants et trouver quelques outils pour vous y parvenir d’ici le 4 mars.



Au plaisir de vous rencontrer et d'échanger avec vous!


Comments


bottom of page