CONFLITS ENTRE ENFANTS, QUOI FAIRE COMME PARENT ?

Tout au long de leur développement, les enfants, comme les adultes d’ailleurs, sont amenés à vivre des conflits. Que cela soit avec leur frère ou leur sœur, tout comme avec leurs amis, c’est tout à fait normal. Bien que les conflits soient souvent perçus négativement, ceux-ci sont une opportunité pour l’enfant de développer ses capacités, comme la recherche de solutions ou encore l’empathie, etc.

 

Qu’est-ce qui cause ces conflits ?

Les conflits et les réactions souvent impulsives qui en découlent sont liés aux émotions que l’enfant n’est pas en mesure de gérer ou d’identifier sur le moment. Il peut par exemple vivre de la tristesse, car son ami(e) joue avec un autre enfant, donc il va prendre le jouet avec lequel ceux-ci jouaient, ce qui démarre le conflit.

 

Que faire lorsqu’un conflit éclate ?

Malgré le fait qu’il n’y ai pas de solutions magiques, il y a tout de même plusieurs pistes de solutions pouvant être mises en place pour aider à la résolution de conflit.

 

Tout d’abord, dans le processus de développement de l’enfant, il est important en tant que parent de l’aider à apprendre à reconnaître ses émotions, et à mettre des mots sur ces dernières. De ce fait, au fil du temps, l’enfant sera en mesure d’exprimer ce qu’il ressent, ce qui est une étape importante dans le processus de résolution de conflit. D’ailleurs, il est intéressant de faire soi-même l’exercice en tant que parent, c’est-à-dire de nommer verbalement l’émotion que l’on vit dans diverses situations, car les enfants apprennent entre autre par imitation. Par exemple, on peut dire : « je suis contente parce que j’ai fait de bons muffins », ou encore : « je suis triste parce que j’ai cassé ma tasse préférée ».

 

Ensuite, lorsqu’un conflit survient, il y a 4 étapes importantes à réaliser pour aider à résoudre le conflit. La première étape consiste à ce que toutes les personnes concernées par le conflit prennent le temps de se calmer. Cela ne sert à rien de tenter de résoudre le problème si les enfants sont encore en réaction. Il est suggéré de laisser l’enfant choisir le moyen qu’il veut utiliser pour se calmer (aller dans sa chambre, prendre un livre, etc.). Durant cette étape, il est important de prendre soi-même le temps de se calmer, si par exemple la situation vous a touché.

 

Une fois que tout le monde a pris le temps qu’il lui faut pour se calmer, la deuxième étape consiste à ce que chaque enfant exprime son point de vue sur la situation à tour de rôle. C’est-à-dire expliquer la situation, nommer comment ils se sont sentis, etc. Il est important de ne pas prendre parti pour un ou pour l’autre. Cela ne veut pas dire pour autant d’accepter les gestes inacceptables comme frapper ou mordre, mais plutôt de prendre en compte les raisons qui ont amené à cette situation. Aussi, une petite astuce pouvant aider les enfants, tout comme les adultes, à s’exprimer consiste à parler en « Je ». Cela permet d’éviter les phrases accusatrices, et de se centrer sur comment l’enfant à vécu la situation. Par exemple : « Je suis triste parce que je t’ai vu jouer avec l’autre enfant et moi je voulais jouer avec toi ».

 

La troisième étape va de pair avec la deuxième, c’est-à-dire que cette étape consiste à ce que chaque enfant écoute ce que les autres ont à dire. Cela permet aux enfants de développer leur empathie en apprenant à prendre en compte les émotions vécues par les autres. Cette écoute leur permet aussi d’apprendre à être respectueux les uns envers les autres tout en permettant de réaliser la dernière étape.

 

La quatrième et dernière étape consiste à ce que les enfants discutent ensemble pour trouver une solution qui convient à tout le monde. Il est important que chaque enfant se sente gagnant dans la solution choisie. Comme parent, vous pouvez aider les enfants à trouver des idées de solutions, mais la décision doit venir d’eux. En plus de permettre de résoudre le conflit, cela peut amener un sentiment de fierté d’avoir réussi à régler le problème eux-mêmes.

Finalement, appliquer ces étapes lors d’une résolution de conflit permet à l’enfant d’intégrer ce processus et de l’appliquer progressivement par lui-même avant d’aller vous voir systématiquement lorsqu’il vit un conflit avec son frère, sa sœur ou ses amis.

 

Quelques ressources pouvant vous aider:

  • La Maison de la famille Rive-Sud : nous offrons des formations, ainsi qu’un groupe sur la discipline positive qui aborde, entre autres, l’aspect des conflits. Contactez-nous pour avoir plus d’informations sur ces services. Téléphone :(418)-835-5603

Site : https://www.maisonfamille-rs.org

  • L’Interface : Cet organisme de justice alternative offre, entre autres, des services au niveau de la résolution de conflits en tout genre. Téléphone :(418) 834-0155

Site : http://interfaceoja.com/

  • Ligneparents : C’est un service d’intervention téléphonique gratuit ouvert 24 h/7 et anonyme. Ils offrent du soutien dans la résolution de conflits ou en situation de crise et répondent aussi à vos questions. Ils seront en mesure de vous soutenir en direct dans vos interventions étape par étape. Téléphone 1-800-361-5085

Site http://ligneparents.com/

 

Bibliographie

Atelier sur la gestion de conflit entre enfant (2018). Atelier donné par Olivier Ouellet, Intervenant, Interface.

 

CCPE. (2014). Les conflits parents-enfants. Repéré à : http://www.ccpeweb.ca/les-conflits-parents-enfants/

 

CSDECOU. (2013). La résolution de conflits une démarche en 4 étapes. Repéré à : www.csdecou.qc.ca/primeveres/files/2013/05/Une_demarche_en_quatre_etapes.pdf

Formation sur la discipline positive (2018). Formation donnée par Julie Roy, Intervenante-animatrice, MFRS.

 

Ligneparents. (n.d.). Conflits d’amis; Parent-médiateur. Repéré à : http://ligneparents.com/adolescent/conflits-damis-parent-mediateur/

 

Naitre et grandir. (2015). Apprendre à l’enfant à maîtriser ses émotions. Repéré à : https://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/comportement/fiche.aspx?doc=ik-naitre-grandir-enfant-apprendre-maitriser-emotion

 

Naître et grandir. (2015). Les disputes : l’art de la médiation. Repéré à : https://naitreetgrandir.com/fr/Etape/1_3_ans/VieFamille/Fiche.aspx?doc=bg-naitre-grandir-dispute-enfant-mediation

 

Nannysecours. (2011). Comment gérer les conflits chez les tout-petits?. Repéré à : http://www.nannysecours.com/developpement-de-lenfant/comment-gerer-les-conflits-chez-les-tout-petits/

 

Psychologie. (n.d.). Parents : intervenir, ou non, dans les conflits frères-sœurs?. Repéré à : http://www.psychologies.com/Famille/Relations-familiales/Soeurs-Freres/Articles-et-Dossiers/Freres-et-saeurs-entre-fusion-et-rivalite/Parents-intervenir-ou-non-dans-les-conflits-freres-soeurs

 

 

 

 

 

Please reload

À L'AFFICHE

Le mode de vie zéro déchet

April 29, 2019

1/10
Please reload

Posts récents

25/02/2019

24/01/2019

Please reload

Recherche par mots-clés
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Classic

Restez informé avec notre Infolettre

Visitez-nous

5501, rue St-Georges

Lévis (Québec) G6V 4M7

Appelez-nous

Téléphone : (418) 835-5603

Télécopieur :(418) 833-7214

Heures d'ouverture :

Lundi et vendredi, de 9 h  à 16 h 30

Du mardi au jeudi, de 9h à 20 h

Veuillez noter que nous serons fermés pour la période des fêtes du mercredi 18 décembre au dimanche 5 janvier inclusivement.

  • facebook

Rejoignez-nous

Facebook

© 2018 Maison de la Famille Rive-Sud.        Site Web créé avec la collaboration de Eeckweb design

Maison de la famille Rive-Sud | Accueil
Maison de la famille Rive-Sud | Accueil